Aller au contenu
Le bateau électrique Future of the Fjords naviguant silencieusement dans le Nærøyfjord
Des randonneurs sur la route postale entre Styvi et Bleiklindi, sur des terres cultivées
Des touristes profitant de la vue sur Bakka depuis le pont d’un bateau dans le Nærøyfjord
Des enfants et des adultes en vêtements vikings debout à côté de tentes authentiques, à Gudvangen
Deux cyclistes sur la piste de gravier de Dyrdal, à côté de lilas en fleurs
Les bâtiments en bois d’Undredal vus de l’Aurlandsfjord
Une chèvre debout sur un rocher au-dessus d’une rivière, à Undredal
Une femme assise sur le rebord d’une fenêtre à bord du Future of the Fjords, dans l’Aurlandsfjord

Explorez le Nærøyfjord depuis un bateau de croisière

Laissez le calme vous envahir et respirez lentement. Pendant votre croisière sur le Nærøyfjord, vous pouvez vous détendre et admirez la vue sur ce fjord inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec ses charmants petits villages et son paysage naturel spectaculaire. Vous pouvez également rester au bord du fjord et explorer la région de plus près depuis le sentier qui en fait le tour. Il y aura toujours une navette pour vous ramener à votre point de départ, que vous partiez de Gudvangen ou de Flåm.

Touristes admirant la vue sur Bakka pendant une croisière sur le Nærøyfjord

Explorez le Nærøyfjord depuis un bateau de croisière

Le Nærøyfjord fait partie des fjords qu’il faut explorer en bateau pour les découvrir comme il se doit. S’il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est notamment parce qu’il est remarquablement bien préservé. Ce fjord étroit et ceint de hautes montagnes escarpées n’a presque pas changé au cours des cinquante, voire des cent dernières années. Les bateaux électriques modernes qui naviguent sur le fjord vous offrent une vue panoramique, que vous soyez assis à l’intérieur ou debout sur le pont. Sur le Nærøyfjord, vous passerez devant les petits villages de Bakka, Tufte, Styvi et Dyrdal. Il est d’ailleurs possible de descendre du bateau à Styvi ou à Dyrdal pour découvrir de plus près l’environnement naturel et le patrimoine culturel de cette région.

En optant pour une croisière de deux heures sur le Nærøyfjord, vous découvrirez bien plus qu’un fjord. Vous pourrez également découvrir le sublime Aurlandsfjord, comptant lui aussi parmi les fjords norvégiens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Que vous veniez de Flåm ou que vous vous y rendiez, vous pourrez admirer Stigen gård, accroché au bord d’une falaise, ou encore le pittoresque village d’Undredal dont est inspiré Arendelle (des films Disney « La Reine des Neiges »), sans oublier Aurlandsvangen, le centre municipal d’Aurland. Si vous réservez une excursion sur le Nærøyfjord, une navette vous ramènera à votre point de départ, que vous ayez embarqué à Gudvangen ou à Flåm. 

Bateau de passagers entièrement électrique sur le Nærøyfjord

Profitez du silence

Vous n’entendrez ni voitures ni machines à proximité du Nærøyfjord. La nature y règne en maître. Quoi de mieux, donc, que de profiter de ce paysage naturel depuis un bateau électrique totalement silencieux ? En 2018, Future of the Fjords fut le premier bateau de ce genre à être mis en service. Il s’agit d’un bateau entièrement électrique, en fibre de carbone, conçu pour permettre aux passagers de profiter pleinement de la nature environnante. Il navigue sans bruit sur le fjord. En hiver, le seul son qu’il est possible d’entendre est celui de la fine couche de glace qui se brise. L’élégant style scandinave de la décoration intérieure et les baies vitrées permettent également aux passagers de porter une attention toute particulière au paysage extérieur. 

Le bateau touristique Future of the Fjords naviguant sur le Nærøyfjord, en direction de Sagfossen

Cascades spectaculaires

Au bord du Nærøyfjord comme de l’Aurlandsfjord, une magnifique cascade jaillit du flanc escarpé de la montagne. Ce spectacle est particulièrement époustouflant lors de la fonte des neiges, aux mois de mai et juin, car quel que soit l’endroit où vous regardez, des cascades de toutes tailles commencent à apparaître. Sagfossen est la plus spectaculaire de ces cascades. Située à l’extrémité du Nærøyfjord, elle représente une chute totale de 575 mètres. Depuis le pont du bateau, il est possible de sentir ses gouttes d’eau jusque sur le visage si le bateau s’en approche doucement.

Un groupe de personnes marchant sur un ancien sentier près du Nærøyfjord

Au plus près du patrimoine mondial de l’UNESCO

Depuis le fjord, il est possible d’observer des signes évidents de l’ancienne culture agricole. Celle-ci n’a jamais connu la même industrialisation que la plupart des autres endroits. Les fermes et propriétés qui faisaient autrefois l’objet d’une exploitation manuelle n’ont jamais vraiment évolué, et il en va de même pour les terres environnantes. Il est impossible de ne pas penser à la vie des agriculteurs qui y vivaient par le passé, travaillant sans relâche pour cultiver leurs terres sous le flanc incroyablement escarpé de cette montagne, et constamment exposés aux glissements de terrain et aux avalanches. De la même manière, personne n’a jamais construit de route ici.

Si ce fjord est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est précisément parce qu’il combine des paysages sauvages et spectaculaires, un riche patrimoine culturel et des terres agricoles préservées.

Dyrdal : le village avec un seul habitant

Sur la route de Nærøydalen, le premier village que vous croisez est habité depuis le Moyen Âge. Certaines sources écrites indiquent même que ses habitants ont survécu à la peste noire. Il s’agissait d’une communauté dynamique qui avait construit une école et même un dispensaire, mais aujourd’hui, seul un homme y vit encore. Les bâtiments et le patrimoine culturel sont entretenus, car cette zone est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. En été, des moutons y sont transportés par bateau depuis d’autres zones au bord du fjord, afin d’y paître en toute tranquillité.

En descendant du bateau à Dyrdal, il est possible d’emprunter la piste de graviers menant jusqu’à la ferme de Drægo, puis jusqu’à celle de Hjølmo, à cinq kilomètres du fjord. De nombreuses options s’offrent à vous si vous souhaitez continuer votre marche, notamment la ferme de Vassete, nichée quelques kilomètres plus haut dans la montagne. Vous pouvez également partir à l’assaut du sommet du Breiskrednosi pour profiter d’une fantastique vue sur le fjord. Ce chemin est en fait l’ancienne route de transport entre Dyrdal et Jordalen, qui rejoint ensuite Stalheim. Vous pouvez réserver une excursion mêlant kayak et randonnée entre Dyrdal et Bleiklindi, sur l’ancienne route postale, pour compléter votre voyage en bateau jusqu’à Flåm.

Un groupe de randonneurs marchant sur un ancien sentier et passant à côté d’une cascade au bord du Nærøyfjord

La route postale royale

Après votre croisière sur le fjord, descendez du bateau à l’ancienne ferme postale de Styvi, de l’autre côté du fjord par rapport à Dyrdal, pour profiter d’une randonnée au caractère historique. Vous emprunterez certaines parties de la route postale royale, utilisée tous les hivers à partir du milieu du XVIIe siècle pour acheminer le courrier jusqu’à Styvi lorsque la glace sur le fjord devenait potentiellement dangereuse. Les agriculteurs prenaient ensuite leur bateau et ramaient jusqu’à Lærdalsøyri pour y déposer le courrier. Les bateaux à vapeur ont pris la relève en 1858 ; aujourd’hui, cette route est devenue un sentier de randonnée accessible ; comptez environ cinq kilomètres pour rallier Styvi à Bleiklindi, faisant face à Bakka de l’autre côté du fjord. Ensuite, il vous faudra rebrousser chemin et reprendre le bateau pour rentrer à Flåm ou Gudvangen.

Une femme viking debout à l’entrée du village viking de Gudvangen

Sur les traces des Vikings

Des objets mettant en évidence des liens entre le Sognefjord et l’Irlande à l’époque des Vikings ont été découverts. À Sogn, plusieurs endroits portent le nom de dieux nordiques. Certaines personnes pensent même que le Nærøyfjord tire son nom de Njord, dieu de la navigation. Il est possible d’observer des vestiges de tombeaux vikings à Holmo, près de Bakka, et un véritable village viking existe encore aujourd’hui à Gudvangen, « le domaine des dieux ». Combinez une croisière sur le fjord et une visite de l’authentique village de Njardarheimr. À cet endroit, vous pourrez observer et découvrir ce à quoi ressemblait la vie un millier d’années en arrière, et surtout échanger avec les habitants ayant choisi de vivre comme des Vikings.

The beautiful Aurlandsfjord

Half the fjord cruise covers the Aurlandsfjord to or from Flåm, which is right at the end. There are panoramic views of this beautiful fjords as well from the deck of the boat, or through the windows that extend from floor to ceiling in the lounges.

You’ll sail past Stigen gård. You really wouldn’t believe anybody could live there, but these days it’s a bed & breakfast sleeping 14. Make sure you’ve got your camera out when you arrive at Undredal, with the dramatic Undredalen Valley behind it. There are charming wooden buildings in this little fjord community, along with Norway’s smallest stave church – and a few goats. Goats cheese has put Undredal on the map, even though it had no road until 1988. If you’re eating at the Fretheim Hotel, you’ll have plenty of opportunities to taste the cheese – even with dessert.

The boat can call at both Undredal and Aurlandsvangen. Aurlandsvangen is the biggest urban district in the municipality and boasts Aurlandskoen, the only shoe factory in Norway, the Stegastein viewing platform 650 metres above the fjord and the recently opened Hotel Aurlandsfjord.

A goat grazing in summer in Undredal at the Aurlandsfjord

Animal life at the fjord

There’s every chance of you seeing animals on land or in the water when you’re aboard your fjord cruise. Seeing killer whales playing in the fjord is really funny. You might also see porpoises as they leap above the surface of the water. That said, you’re most likely to see seals warming themselves on the rocks in the Nærøyfjord. The local mountain climbers – also known as goats – can be seen hunting for grass and leaves on steep mountainsides and rocky crags in spring, summer and autumn. Did you know, the municipal coat of arms of Aurland also has a goat on it?