Aller au contenu
Un paysage sauvage et accidenté avec de hautes montagnes enneigées et des collines verdoyantes qui plongent dans le Hjorundfjord bleu-vert
Hjorundfjord
Panorama de l’Aurlandsfjord en été. Le point de vue du Stegastein vu d’en haut avec des gens surplombant le fjord inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO
L’Aurlandsfjord
Un catamaran naviguant dans l’étroit Naeroyfjord inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en été. Un fjord vert entouré d’une montagne verdoyante et escarpée, de cascades et de montagnes enneigées
Le Naeroyfjord
Trois backpackers souriants profitant du pont-terrasse d’un ferry de croisière dans le Geirangerfjord. Un homme prenant en photo un magnifique paysage de fjord
Le Geirangerfjord
Quatre personnes debout dehors sur le pont d’un bateau naviguant dans le Naeroyfjord inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO dans le froid de l’hiver. L’océan est vide et la lumière est bleue
Le Naeroyfjord Hiver
Des gens debout sur le plateau du Pulpit Rock dans le Lysefjord. Un ferry touristique de croisière dans le Lysefjord navigue en contrebas par une journée ensoleillée
Le Pulpit Rock dans le Lysefjord
Le Fjaerlandsfjord calme et d’une couleur vert de glace en été. Un ancien hangar à bateaux et une jetée en face. De hautes montagnes spectaculaires et un glacier au loin.
Le Fjaerlandsfjord
Un jeune couple assis au bord d’une jetée en bois dans le Geirangerfjord regardant un ferry touristique naviguer dans le fjord
Le Geirangerfjord

Tout ce que vous devez savoir sur les fjords norvégiens

Si vous cherchez « magnifiques fjords » dans Google, il y a de grandes chances que ceux de l’ouest de la Norvège apparaissent en haut de la liste. Voici leur histoire.

Les profonds fjords bleus de Norvège, qui traversent des montagnes sauvages et des paysages d’une beauté époustouflante, sont uniques au monde. Il existe bien sûr des fjords ailleurs sur Terre. D’autres régions montagneuses ayant connu des périodes glaciaires possèdent aussi des fjords. Cependant, bon nombre des fjords les plus spectaculaires et qui ne sont pas emprisonnés par la glace se trouvent en Norvège. Les plus célèbres d’entre eux sont d’ailleurs situés dans l’ouest du pays.

What is a fjord?

A fjord is a story of water, ice and mountains. Fjords are long, narrow inlets with steep sides or cliffs. They are formed through glaciers deepening existing valleys, and water and ice gradually wearing down the mountain masses. 

Unlike flowing water, glaciers can erode below sea level. Under the ice, stones and gravel are dragged along underneath and inside the glacier. In this way, the glacier acts like an enormous piece of sandpaper.

In Norway, we have had a total of 40 ice ages of varying durations. During each of the ice ages, ice, meltwater and gravel have worn away the rock. The result after each ice age is deeper and deeper valleys. The glaciers, water and gravel eventually carve out such a deep valley that the sea starts to flood in. This is how the Norwegian fjords were created.

Around 12,000 years ago, the ice retreated from Norway's largest fjord, Sognefjord. The result is the awe-inspiring fjord landscape that you see today.

Fjords et glaciers

Les fjords peuvent être très profonds. Le point le plus profond du Sognefjord se trouve par exemple à 1 308 mètres. Si vous ajoutez la hauteur des montagnes environnantes, cela vous donne une idée des forces colossales qui ont créé et façonné les fjords que nous pouvons voir aujourd’hui.

Dans certaines régions, des glaciers subsistent depuis la dernière période glaciaire. Ces glaciers avancent et reculent. Certains de ces glaciers avançaient jusque dans les années 1980, mais ils rétrécissent de nouveau, en épaisseur et en étendue. 

Si vous voyez un fjord vert glace, cela signifie qu’il y a un glacier à proximité. Ici, l’eau salée contient beaucoup d’eau de fonte des glaciers. Les particules qui se trouvent dans l’eau de fonte contribuent à donner au fjord une belle couleur émeraude.

Si vous vous rendez au fond du Fjærlandsfjord, un bras du Sognefjord, vous pourrez également vous approcher du plus grand glacier de Norvège, le Jostedalsbreen, où vous pourrez visiter le Musée norvégien du glacier.

La Norvège des fjords

L’ouest de la Norvège est plus connu sous le nom de « terre des fjords ». La région est célèbre pour ses paysages spectaculaires, où les fjords sont sculptés dans les montagnes qui les entourent. Pendant des millions d’années, la glace et l’eau ont creusé profondément les terres, créant un labyrinthe de vallées au-dessus et en dessous de l’eau. Aujourd’hui, ce paysage sauvage et indompté attire les touristes du monde entier.

La Norvège compte plus de 1 700 fjords considérés comme tels et par conséquent nommés, parsemés le long de ses 57 000 kilomètres de côtes. Beaucoup de ces fjords se trouvent sur la côte ouest de la Norvège. Cette région abrite également deux fjords inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO : le Nærøyfjord et le Geirangerfjord.

Ces fjords sont deux des destinations touristiques les plus populaires de Norvège, et l’on comprend facilement pourquoi. Les flancs escarpés des montagnes tombent à pic dans les fjords scintillants, d’imposantes cascades plongent directement dans le fjord, la nature y est majestueuse et préservée et l’on y trouve de minuscules villages et fermes pittoresques, accrochés au flanc de la montagne. C’est un spectacle tiré tout droit des pages d’un conte de fées !

Le Nærøyfjord est étroit et entouré de montagnes s’élevant à plus de 1 000 mètres d’altitude. Le Geirangerfjord offre des points de vue fantastiques d’en haut. Depuis le fjord, vous pouvez vous approcher de certaines des belles cascades et des petites fermes alentour, qui sont encore habitées aujourd’hui.

Envie d’en savoir plus sur les plus beaux fjords de Norvège ? Voici quelques informations sur cinq des plus beaux fjords du pays.

1. Le Nærøyfjord : un fjord long et magnifique, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Nærøyfjord est magnifique, quelle que soit la période de l’année. Le fjord a été élu à plusieurs reprises l’un des plus beaux endroits à visiter au monde. La chaîne de télévision américaine CNN a classé le Nærøyfjord et le Geirangerfjord dans leur liste des 10 merveilles naturelles du monde.

Le magazine National Geographic avait alors déjà élu le fjord « meilleure destination de voyage préservée au monde ». Il n’est donc pas surprenant que le fjord soit inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Nærøyfjord et ses montagnes sont un spectacle à couper le souffle pour toute personne qui les contemple.

À la pointe du Nærøyfjord, vous trouverez le village de Gudvangen, où vous pourrez aussi visiter le village viking de Njardarheimr. Des croisières partent pour le Sognefjord et Flåm en passant par l’Aurlandsfjord. Cette croisière vous permettra de profiter de vues époustouflantes, notamment sur des cascades et des petits villages idylliques où il est difficile de croire que quiconque vit réellement.

2. L’imposant Lysefjord

Le Lysefjord, qui mesure plus de 40 kilomètres de long, s’est creusé un passage dans l’imposant massif montagneux. Le fjord est un vrai spectacle vu de l’eau, mais il est peut-être encore plus impressionnant lorsqu’il est vu d’en haut. Les deux sites les plus connus le long du fjord sont les plateaux montagneux du Preikestolen et du Kjerag.

Chaque année, plus de 30 000 touristes se rendent au Preikestolen. Depuis le plateau montagneux, les falaises plongent à pic dans la mer, offrant un spectacle extraordinaire. Le Preikestolen a même été en tête de la liste de Lonely Planet des « plateformes d’observation les plus époustouflantes au monde ». En 2017, le plateau montagneux a remporté la première place de la liste des merveilles naturelles de CNN.

Le Preikestolen est également le site où Tom Cruise a tourné des cascades extrêmes pour « Mission impossible : Fallout » sorti en 2018.

L’autre formation rocheuse célèbre du Lysefjord, le Kjerag, est plus difficile à atteindre à pied que le Preikestolen. De ce plateau montagneux, les flancs des montagnes presque verticaux font un plongeon spectaculaire de 1 084 mètres dans le Lysefjord. Le Kjerag est une destination populaire pour les base-jumpers du monde entier.

Vous y trouverez également le Kjeragbolten, l’une des attractions les plus photographiées de Norvège. Le Kjeragbolten est un énorme rocher pris en sandwich entre deux parois rocheuses. Des touristes audacieux marchent sur le rocher du Kjeragbolten qui est un des spots photo préférés des visiteurs.

Le Lysefjord est facilement accessible depuis Stavanger. Si vous disposez d’un jour ou deux, vous pouvez également faire une croisière d’une journée dans le Lysefjord. Si vous disposez de plus de temps, vous pouvez marcher jusqu’au Preikestolen ou au Kjerag.

Vous trouverez plus d’informations sur le Lysefjord et les croisières dans les fjords ici.

3. Le Geirangerfjord : un paysage digne d’une carte postale

Peut-être avez vous déjà vu des fjords bleu-vert entourés de montagnes abruptes et de cascades sur des cartes postales envoyées de Norvège. Eh bien, il est fort possible vous ayez en fait vu une photo du Geirangerfjord. Il est souvent appelé le « joyau des fjords » et est très apprécié des touristes norvégiens et étrangers. Cette merveille au paysage incroyable est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, en compagnie d’autres joyaux tels que le Nærøyfjord, le quartier de Bryggen à Bergen et l’église en bois debout d’Urnes à Luster, située près de la rive du Lustrafjord, un bras du Sognefjord.

Une croisière dans le Geirangerfjord vous permettra de côtoyer nature et culture : tout ce qui a contribué à l’inscription du fjord au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les cascades sauvages y dégringolent des montagnes escarpées et imposantes, tandis que plus bas sur leurs flancs s’accrochent de minuscules fermes et maisons.

Vous verrez tout cela de près si vous visitez la ferme de Skageflå, accessible à pied depuis Geiranger ou en bateau puis à pied par un court chemin escarpé partant du fjord.

Si vous montez jusqu’à Skageflå ou l’un des nombreux autres points de vue, vous pourrez profiter de la vue la plus spectaculaire sur l’impressionnant fjord inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est-à-dire depuis en haut. Vous pourrez également l’admirer depuis un autre beau point de vue, le Geiranger Skywalk sur le Dalsnibba.

Si vous comptez passer un peu de temps à Geiranger, vous pourrez faire des excursions dans certaines des plus belles montagnes de Norvège. Vous y trouverez de la neige toute l’année, et pourrez même faire une bataille de boules de neige par une chaude journée d’été !

La route la plus spectaculaire de Norvège, Trollstigen, se trouve juste à côté de Geiranger. Une excursion le long de cette route fera battre votre cœur, que vous soyez à pied, à vélo ou en voiture.

Si vous souhaitez en savoir plus ou faire une croisière dans le Geirangerfjord, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin ici.

4. Le Hjørundfjord : le joyau caché des Alpes de Sunnmøre

Dissimulé, le Hjørundfjord étincèle sous les magnifiques et sauvages Alpes de Sunnmøre. Le fjord a creusé une entaille de 33 kilomètres dans le massif montagneux et ses sommets pointus.

Le Hjørundfjord est entouré d’une nature préservée et de charmants petits villages. Certains endroits ne sont reliés au monde extérieur que par bateau. Le bateau relie l’idyllique ville Art nouveau d’Ålesund sur la côte au village d’Øye à la pointe du Hjørundfjord.

On pourrait presque croire que la nature sauvage et indomptée du Hjørundfjord et de ses alentours a été conçue pour pratiquer des activités et vivre des aventures. C’est un paradis pour les amateurs de randonnée, de kayak et de ski. Tout ce que vous avez à faire pour en profiter est de descendre du bateau de croisière à Trandal, Urke ou Øye.

Si vous préférez vous détendre et vous imprégner de l’atmosphère, visitez l’illustre Hotel Union Øye, un vénérable hôtel qui a accueilli des membres de la royauté, des auteurs et des compositeurs depuis son ouverture en 1891. Beaucoup de gens viennent encore aujourd’hui rechercher la tranquillité et profiter des plaisirs que la vie a à offrir ici, avec comme décor les fjords et les montagnes.

5. Le Sognefjord : le plus long fjord de Norvège

L’imposant Sognefjord s’étend sur une grande partie de l’ouest de la Norvège. Ce fjord, le plus long de Norvège, mesure 204 kilomètres de long et abrite à la fois une culture riche et des paysages à couper le souffle.

Le paysage du Sognefjord est le cadre idéal pour des croisières tranquilles dans le fjord, des randonnées mémorables, des excursions dans les glaciers, faire du ski ou pêcher. C’est la plénitude dans ce qu’elle a de meilleur à offrir.

Le Sognefjord est également le plus long fjord à ne pas être emprisonné par la glace au monde. Il s’étend si loin en Norvège continentale qu’il se termine à quelques kilomètres seulement du Jotunheimen, une région montagneuse où se trouvent la plupart des plus hauts sommets de Norvège. Le Sognefjord est également l’un des fjords les plus profonds de Norvège, son point le plus bas étant situé à pas moins de 1 300 mètres sous le niveau de la mer.

Il se divise en 30 bras tandis que le glacier se fraye un chemin dans les montagnes de l’ouest de la Norvège. L’Aurlandsfjord, le Nærøyfjord, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Fjærlandsfjord, le Lustrafjord, le Sogndalsfjord et le Gaupnefjord ne sont que quelques-uns d’entre eux. 

Le plus grand glacier de Norvège

On trouve parfois un glacier au bout de certaines vallées qui prolongent les fjords. Les fjords où s’écoule l’eau de fonte des glaciers sont reconnaissables à leur couleur vert émeraude. Ce phénomène est clairement visible lorsque l’eau de fonte des glaciers colore les fjords en vert.

Le plus grand glacier du continent européen est le Jostedalsbreen. Il résulte du petit âge glaciaire et n’a probablement pas plus de 2 000 ans.

Le Jostedalsbreen possède de nombreux bras, dont trois s’étendent vers les nombreux fjords du Sognefjord. Le glacier Bøyabreen s’étend jusqu’au Fjærlandsfjord, et des glaciers connus tels que le Nigaardsbreen, le Tunsbergdalsbreen et l’Austerdalsbreen sont également situés à proximité du Sognefjord.

En terre viking

Le mot « fjord» vient du vieux norrois et désigne un « passage utilisé pour le transport ». C’est plutôt logique, car lorsque des peuples se sont installés en Norvège après la dernière période glaciaire, voyager sur l’eau était la seule façon de se déplacer. On trouve autour de nombreux fjords des vestiges datant de l’âge du bronze et de la période viking.

Les fjords situés le long de la côte ouest de la Norvège n’étaient en grande partie pas emprisonnés par la glace grâce aux eaux chaudes transportées par le Gulf Stream. Ainsi, il était possible de s’y déplacer en bateau toute l’année. Grâce au climat doux, les habitants pouvaient cultiver la terre, les poissons étaient abondants le long de la côte et il était parfaitement possible de transporter des marchandises vers et depuis les établissements dans les fjords et le long de la côte norvégienne. On y trouvait aussi largement de quoi chasser, avec des élans et des cerfs dans les forêts et des rennes dans les montagnes.

Il n’est en fin de compte pas si surprenant que les Vikings aient tant apprécié les fjords de l’ouest. Il n’était pas non plus nécessaire d’aller très loin quand il était temps de partir pour une nouvelle expédition.

Vestiges vikings

L’âge des Vikings a duré environ de l’an 800 à l’an 1066. Durant cette période relativement courte, les Vikings ont réussi à laisser leur empreinte non seulement dans la culture norvégienne, mais aussi en Europe. Ils ont beau être principalement connus pour leurs guerres et leurs pillages, comme le dépeint la série télévisée « Vikings », ils passaient cependant tout autant de temps à commercer.

Avec leurs navires très efficaces et une bonne dose de courage, sans oublier leur esprit aventureux, les Vikings sont allés jusqu’à Byzance (aujourd’hui Istanbul en Turquie) et ont commercé avec le califat de Bagdad.

Beaucoup se sont également installés en France, en Écosse et en Irlande. D’autres ont émigré en Islande et Leiv Eiriksson a établi une colonie sur un continent jusqu’alors inconnu lorsqu’il a découvert l’Amérique vers l’an 1000.

Les Vikings ont ramené avec eux non seulement des richesses et des esclaves en Norvège, mais aussi le christianisme. Après la conversion de la Norvège au christianisme, qui a commencé vers l’an 1000, un certain nombre d’églises en bois debout d’une beauté et d’une complexité certaine ont été construites. Certaines d’entre elles sont encore debout, et l’on en trouve trois le long du Sognefjord : à Urnes, Kaupanger et Hopperstad.

La plus célèbre est l’église en bois debout d’Urnes, située à la ferme d’Urnes sur la rive du Lustrafjord.

Revenez au temps des Vikings

On trouve le long des fjords des traces de commerce et d’anciens établissements. Les noms de lieux qui proviennent du vieux norrois, tels que Kaupanger, Solvorn et Gudvangen, révèlent que les Vikings y étaient bien ancrés.

Si vous voulez un aperçu de quelques heures, d’une journée entière ou même plus de ce qu’était la vie d’un Viking, vous avez le choix. Des festivals vikings, des journées vikings et des marchés vikings sont organisés dans de nombreuses villes et villages de Norvège.

À Njardarheimr à Gudvangen, au cœur du Nærøyfjord, vous trouverez un village viking où vous pourrez découvrir par vous-même ce à quoi ressemblait la vie des Vikings.

Vous trouverez plus d’informations sur le village viking de Gudvangen et sur la manière de s’y rendre ici.

Les fjords à Hollywood

Si vous n’avez pas encore vu de vos yeux les fjords norvégiens, il se peut que vous les ayez déjà vus dans des films sans vous en rendre compte. Ils ont en effet servi de décor pour certains grands films.

En 2013, le Nærøyfjord a inspiré les paysages de « La Reine des neiges » de Walt Disney. Les costumes folkloriques, l’architecture, les croyances, les trolls, les montagnes et les fjords sont tous immédiatement reconnaissables si l’on sait où regarder.

C’est presque comme si les fjords étaient taillés pour l’action. Certaines des scènes d’action les plus intenses du film « Mission Impossible : Fallout » ont été filmées dans le Lysefjord et au Preikestolen en 2018. On peut y voir Tom Cruise se battre pour survivre dans un paysage impressionnant.

Certaines sociétés de production américaines ont visité les fjords norvégiens en vue d’y filmer des séquences de films tels que The Avengers et Star Wars.